Équipement d’occasion / Liquidations

Introduction

Chaque producteur d’aluminium primaire, refondeur ou recycleur d’aluminium est confronté au fait que l’écume se forme pendant l’opération de fusion et de maintien. Un producteur primaire génèrera deux à quatre pour cent (2 – 4 %) d’écume tandis que pour la refonte et le recyclage la formation d’écume peut dépasser dix pour cent (10%) en poids de la matière traitée.

L’écume est formée à partir des oxydes et contaminants chargés dans le four, de l’oxydation du métal pendant le procédé de fusion et contient aussi souvent du flux provenant du traitement du bain. L’écume doit être retirée de la surface du bain en l’écrémant dans des boîtes appropriées.

L’écume et l’aluminium liquide ne se séparent pas bien dans l’opération d’écumage qui est souvent fait manuellement ou par charriot élévateur. Une quantité considérable d’aluminium est tirée hors du four avec l’écume. Le matériau évacué dans les boîtes appropriées à l’écume contient un pourcentage très élevé en métal, parfois plus de soixante pour cent (60%) en poids.

Si l’écume est laissée dans les boîtes ou déversée sur le sol, le métal contenu avec l’écume continuera à oxyder ou commencera même à faire de la thermite. Le résultat est que l’écume qui contenait à l’origine soixante pour cent (60%) de métal se dégradera sur une très courte période à environ trente pour cent (30%) de contenu en métaux.

CETAG de Suisse, une société spécialisée dans la fourniture d’équipement et de services à l’ingénierie pour l’industrie de l’aluminium, a revu et amélioré une technologie de traitement des écumes qui empêche la détérioration du précieux contenu en aluminium dans les scories et peut ainsi séparer et récupérer très efficacement un haut pourcentage du métal piégé dans les scories.

Les équipements tels que le système de refroidissement rotatif d’écumes sont des outils principaux pour la conservation et la récupération efficace de l’aluminium de qualité.

Augmenter la récupération des métaux

En utilisant le système de refroidissement rotatif CETAG, la récupération globale des métaux peut être augmentée de dix à trente pour cent (10 à 30 %).